Etape4

Etape 5

Etape 6


Mardi 12 mai 2015 ¤ Chateauneuf Val de Bargis - Raveau

GR654, Compostelle

 

 

Chateauneuf Val de Bargis

 

-

 

Raveau

 

19 km


 

La carte de l'étape est sur


Petit déjeuner au gîte, Thierry va à la boulangerie chercher les croissants et pains au chocolat, moi je prépare un jus, j'ai trouvé dans la cuisine des filtres, un paquet de café et même du sucre. Merci aux pèlerins passés avant nous qui ont laissé leurs surplus.

Notre compagnon de soirée Hans a du partir tôt ce matin on a rien entendu.

Après avoir fait la vaisselle nous passons à la boulangerie rendre les clés, et à l'épicerie qui est ouverte ce matin pour faire nos courses pour midi. 

Il est 9h00 on quitte le village en faisant un petit détour pour éviter de marcher le long de la nationale, on est pas pressé l'étape est courte aujourd'hui. Après 2 km une bonne côte nous permet de mouiller le maillot.

A Chasnay nous faisons une pause au Caméléon un café épicerie. Nous nous installons en terrasse sous un parasol, c'est bien agréable et la patronne est accueillante. Un plat du jour est proposé, si on avait su on aurait pris notre déjeuner ici.

Nous traversons des vignes de l’appellation "Côte de la charité" avant d'entrer dans la forêt de Bertrange. Nous trouvons des arbres abattus pour nous installer pour le pique nique.

Une biche et son faon passe seulement à une trentaine de mètres de nous.

Le résumé de l'étape 

Depuis ce matin nous marchons sur de petits sentiers qui serpentent dans la forêt mais à partir du km 13 changement de physionomie, il s'agit maintenant de routes forestières avec de grandes lignes droites.

On marche en plein soleil et il fait très chaud, après 500 mètres en plein cagnard on décide de changer d'itinéraire pour marcher à l'ombre.

Avec les cartes partielles dont on dispose et notre boussole nous faisons un nouveau tracé qui ne raccourci pas mais qui nous permet d'emprunter des chemins moins larges et d'avoir ainsi de l'ombre. Nous retrouvons le GR654 500 mètres avant d'arriver au Domaine des forges où nous allons passer la nuit.

A l'accueil personne, nous appelons le n° de téléphone qui figure sur la porte d'entrée et tombons sur la proprietaire qui nous invite à nous installer dans le jardin, elle sera là dans 3/4 d'heure.

Notre hébergement de ce soir est atypique, nous sommes logés dans une cabane en bois suspendue dans une ancienne forge. La cabane possède une salle de bain et une chambre avec des lits équipés de duvets et sacs à viande.

Le domaine comporte un manoir où se trouve les chambres d'hôtes et la forge où se trouvent les cabanes pour les pèlerins.

Nous prenons notre dîner dans une petite salle de restaurant installée dans la forge. Nous discutons avec la patronne et son mari, deux bobos parisiens échoués à la campagne depuis 15 ans et qui essayent d'amener un peu de culture dans ce coin perdu en organisant des expos d'art contemporain et des concerts de musique classique. L'accueil réservé par la population locale est assez mitigé....

Tout au long du repas le patron nous raconte l'histoire du lieu qui n'est pas banale, ici était fabriqué les ancres pour la marine royale au temps de Colbert.

Pour accompagner notre repas nous dégustons une bouteille de vin issue des vignes que nous avons traversé ce matin, un rouge côte de la charité pas mal du tout.



Le vin du coin

Côtes de la Charité (IGP)

Les vins blancs (70% de la production) Cépage Chardonnay et Pinot gris. 

Les vins rouges Cépage Pinot noir

Les vins rosés Cépage Pinot noir et Pinot gris


Les Côtes de La Charité sont la seule IGP en vin effervescent dans tout le Val de Loire, les assemblages sont effectués à partir de cépage Pinot noir, Pinot gris, Pinot blanc et chardonnay.


Histoire industrielle des forges de la vache

Au XVIIème et XVIIIème siècle un haut-fourneau était installé sur le domaine. Le minerai de fer de Bertranges considéré comme le meilleur de France à l'époque servait pour fabriquer essentiellement des ancres pour les bateaux de la marine royale. Plus de 100 ouvriers travaillaient alors sur le site et produisait 450 tonnes de fonte par an. La source de la vache fournissait l'énergie hydrolique pour faire fonctionner la soufflerie nécessaire pour faire monter la température des fours.

Louis XVI achète l'usine en 1781, l'état la confisque en 1793 et la fermeture a lieu en 1848.


Hébergement

gr654, compostelle, Cabanes saint jacques

DOMAINE DES FORGES DE LA VACHE

"Cabanes Saint Jacques"

300-535 CHEMIN DE LA FONTAINE DE LA VACHE RAVEAU

58400 LA CHARITE SUR LOIRE

Tel : +33386702296  Fax : +33386700118

E-mail : contact@forgesdelavache.com

1/2 pension 46,80€ 

20 places

 

Concept intéressant, les cabanes sont fonctionnelles, pas très grandes, on a apprécié le confort car nous étions que 2 dans cette chambre de 4. Le repas ainsi que le petit déjeuner sont très bien. L'accueil est convivial et le couple de propriétaires aux petits soins pour leurs convives. 

Notre Note 8/10


L'étape en images

Etape4

Etape 6