Etape 5

Etape 6

Etape 7


Mercredi 13 mai 2015 ¤ Raveau - Parigny les vaux

GR654, Compostelle, Raveau

 

 

Raveau 

-

 

Parigny les vaux

 

27 km


 

La carte de l'étape est sur


Petit déjeuner dans la véranda du manoir avec vue sur le parc, un peu de luxe ça fait du bien.

L'arrivée sur la Charité sur Loire n'est pas terrible, on passe sous l'autoroute puis par dessus la voie de chemin de fer. C'est une ville moyenne avec pas mal de monde, retour à la civilisation.

Nous faisons nos courses pour midi et pour ce soir, le sac sera lourd mais on prend quand même une bouteille de vin blanc de la Charité.

Nous visitons le centre historique qui est très beau, de nombreux bâtiments religieux, Prieuré, églises, cloître etc..ainsi que de vielles maisons.

La Charité organise le festival des mots et nous trouvons de nombreuses citations ou simplement un mot inscrit sur les murs de la ville

Nous ne nous attardons pas trop car nous devons arriver pas trop tard pour récupérer les clés du gîte à la mairie de Parigny les vaux. Nous allons quand même voir la Loire avant de reprendre le chemin.

Nous trouvons à La marche un point d'eau à côté de l'église et une aire de pique nique au bord de la Loire pour notre pause déjeuner. Il fait très chaud et la fraîcheur du fleuve est appréciable, Thierry va même faire un bain de pieds.

Le résumé de l'étape 

Après le déjeuner nous rencontrons un pèlerin qui fait une pause à l'ombre d'un arbre. Nous faisons connaissance et repartons pour faire un bout de chemin ensemble mais rapidement nous constatons qu'il n'a pas le même rythme que nous, il marche très vite et nous nous laissons distancer.

Nous retrouvons la forêt de Bertranges, nous montons sur une crête et ensuite c'est relativement plat. Au km 23 au château de Mimont nous avons la surprise de croiser un renard ce qui est rare en pleine journée. On comprend pourquoi il était là, des poules se promènent en liberté sur le chemin.

On traverse le dernier village Pinay et rempruntons une rue où le goudron laisse la place à un chemin de terre, la dernière maison s'appelle "La grimpette", au moins on sait ce qui nous attend.

Effectivement une bonne montée nous permet d'atteindre le sommet de la colline, il ne nous reste plus qu'à descendre tranquillement vers Parigny les vaux.

Nous passons à la mairie payer notre nuitée, le gîte est déjà ouvert Joackim le marcheur croisé précédemment est déjà installé.

Il est arrivé vite mais sans provision pour ce soir, il croyait trouver un commerce sur place. Il décide d'aller frapper aux portes dans le village pour trouver quelque chose à manger. Il revient au bout d'un 1/4 d'heure avec des pommes de terre et des œufs. Nous mettons en commun nos provisions pour faire une salade composée en entrée et une bonne omelette aux pommes de terre. A trois sur la bouteille de vin blanc ça fait un peu juste mais à la guerre comme à la guerre.

Tout au long du repas le patron nous raconte l'histoire du lieu qui n'est pas banale, ici était fabriqué les ancres pour la marine royale au temps de Colbert.

Pour accompagner notre repas nous dégustons une bouteille de vin issue des vignes que nous avons traversé ce matin, un rouge côte de la charité pas mal du tout.



Hébergement

gr65, compostelle, Nogaro

Gîte communal

Tel :  03.86.90.77.90

Nuitée 17€ par personne

12 places

 

Pour la restauration

Bar Brasserie de Parigny les vaux

Gaudry Sylvie

Tél. : 03.86.68.84.00

S'occupe de la location du gîte quand la mairie est fermée

 

17€ par personne

Appeler le 03.86.90.77.90 avant 16h30

 

Au niveau du bâtiment le gîte est pas mal mais au niveau équipement c'est léger, pas de four et pas grand chose au niveau des gamelles. Le ménàge n'a pas été fait et les sanitaires ne sont pas très propres. Bref 17€ c'est un peu cher pour la prestation.

Notre note 7/10


L'étape en images

Etape 5

Etape 7